L’ECOLE MILITAIRE ANNEXE DES TRANSMISSIONS (E.Mi.A.T.) 

 

 


l'Amicale des Anciens de l'Ecole de Sous-Officiers d'Active des Transmissions
et de l'Ecole Militaire Annexe des Transmissions


Accueil Général
le quartier Valence
Doc. E.Mi.A.T.
Dossier d'engagement
Dossier d'engagement - V2
pages du P14
pages du P15
pages du P16
pages du P17
pages du P18
pages du P19
pages du P20
pages du P21
pages du P22
pages du P23
pages du P24
pages du P25
pages du P26
pages du P27
pages du P28
pages du P29
pages du P30
Pages du P31
Site du P32
Site du P33
Pages du P34
Pages du P35
Pages du P36
Pages du P37
Pages du P38
pages du P39
pages du P40
pages du P41
l'A/C VIALA : champion de tir ...

la vie dans la caserne et aux alentours ...
 (cliquez sur les images pour les agrandir) 


exercice pratique ... sur le CHA ...


exercice de franchissement sur la Garonne à Agen


nettoyage des armes à la 5e section


les ESOA de la 5e section prêts pour le combat ...


un moment de détente dans notre casernement


Marche de 30 Kms de la 7e section


Jean Marie DAMOUR ... à l'ANGRC9 !!!


Le 11 novembre 1967 ...


Michel MEZIN ... après la cérémonie du 11 Novembre 1966 à Agen (1 mois de'armée)


Le menu de Noël 1966 ...


Notre ami Yves Berthévas ...


La 7ème Section en route vers un cours LAS ... 

(cliquez sur les images pour les agrandir) 

 la 7ème section : les opérateurs radio. C’est pas la section des cadors à côté des méca-radio de la 2, mais pas pire que celle des chiffreurs de la 6 !!! Finalement peu importe, on est entre copains et c’est à cette époque, le plus important. « Alonso, Barral, Bounie, Benezech, Brusson, Cavaillier, Charron, Clay, Damour, Darré, David, Fortin…Lamarre, Lévêque, Massey, Mézin, Perrot-Minot, Raynal, Rivier, Rols, Serveau, Simon-Garnache, Sthorez, Vaillant, Voiret, Watteau, Ydier etc….  ( Merci de rallonger la liste !)

On était une trentaine, logés au 2ème étage, dans la 1ère chambre à droite que traversaient ceux de la 6ème section en oubliant souvent de prendre les patins ! C’était parfois la guerre, surtout quand on avait juste ciré et qu’ils rentraient avec leurs brodequins boueux. Avoir été choisi comme opérateur radio sera finalement un bon coup du sort puisque c’est parmi nous et les chiffreurs que vont être sélectionnés les futurs opérateurs linguistes russes.


La 7ème Section pendant un week-end TABDT ... 

Notre piaule (en fait il y en a 2 car nous sommes une grosse section et bien que la chambre où je me trouve soit grande, ça ne suffit pas à loger tout le monde). Une partie (7-8) est dans une petite piaule au 3ème étage. Celle où je suis se trouve au 2ème à droite et comme je l’ai dit, sert d’antichambre à celle de la 6ème section.

Elle est grande et part de l’avant à l’arrière du bâtiment. 2 fenêtres à chaque extrémité encadrant 2 miroirs et un râtelier d’armes.

Entre les 2 portes (celle d’entrée à notre chambre  à celle de la 6), il y a 2 tables et un poêle à charbon.

Combien sommes-nous ? Je crois 24. Il y a 6 lits à étage de chaque côté de l’allée.

Chaque plumard a son armoire et sa ½ penderie. L’armoire renferme toutes les fringues mili (on n’a plus nos fringues civiles, interdites, enfermées au grenier dans nos valises).

Dans la partie intérieure haute, il y a le linge de corps, les chemises, le pull, recouverts d’une serviette nid d’abeille blanche pliée au carré, sur laquelle sont posés la cravate kaki en son centre, surplombée du képi lui-même encadré par des épaulettes.

En dessous, un casier cadenassé qui contient nos affaires persos (le plus souvent de  la bouffe) et dessous, les chaussures, brodequins et rangers (ces derniers ne servant que pour les défilés).

Dans la ½ penderie, tous les effets qui se suspendent. 2 treillis (+ un pourri pour le PC), la capote, l’imper vert caoutchouté, la tenue de sortie. Enfin, sur le dessus de l’armoire, le sac à dos avec le casque. Le sac à dos n’est pas posé n’importe comment, toutes les lanières doivent être roulées à l’identique.

Le lit : superposé en 70 de large (dur de garder l’équilibre la nuit au 1er étage) . Ressorts à lames, natte de protection du matelas, matelas,TMM,  traversin, TMT, 2 draps hyper épais et raides, 2 couvertures . Le lit doit être défait entièrement tous les matins et rangé de la manière suivante :

Couvertures pliées (2 plis du même côté) draps roulés et posés en croix dessus, traversin à cheval, pointe vers le pied du lit. Après le repas de midi, tous les lits doivent être faits « au carré ».

On a aussi un tabouret posé à cheval sur le pied du lit.

La piaule a un parquet bois qui est briqué quasiment quotidiennement( paille de fer et cire). Ca brille tellement que les armes au râtelier se reflètent dedans.

Sur le palier, une pièce avec 2 grands bacs et 2 douches ouvertes et que de l’eau froide. Une autre pièce avec 5 ou 6 chiottes. Tout ça pour 3 sections soit environ 70 gus ! (ça ne nous empêchait pas d’être propres ! (Notre A/C faisait un contrôle des mains avant le repas comme à la maternelle !)

Dans le quartier, il y a 2 bâtiments identiques qui se font face. L’un Cie A, l’autre la B. Entre les 2, en amont, les bâtiments administratifs, techniques ,salles de cours, le réfectoires et le coiffeur. A l’arrière de notre bâtiment, le foyer et un local à rats qui sert à chauffer le petit dej.

A l’entrée du quartier, à droite, le poste de police, la taule et le cinéma. A gauche, l’officier de permanence et la salle TAM. Dans un coin, une baraque fillod sert de salle de classe. A l’écart, le stade gardé par un vieux char Sherman (poste de garde en l’occurrence).

 

 Retour P22

Retour accueil EMIAT