L’ECOLE MILITAIRE ANNEXE DES TRANSMISSIONS (E.Mi.A.T.) 

 

 


l'Amicale des Anciens de l'Ecole de Sous-Officiers d'Active des Transmissions
et de l'Ecole Militaire Annexe des Transmissions


Accueil Général
le quartier Valence
Doc. E.Mi.A.T.
Dossier d'engagement
Dossier d'engagement - V2
pages du P14
pages du P15
pages du P16
pages du P17
pages du P18
pages du P19
pages du P20
pages du P21
pages du P22
pages du P23
pages du P24
pages du P25
pages du P26
pages du P27
pages du P28
pages du P29
pages du P30
Pages du P31
Site du P32
Site du P33
Pages du P34
Pages du P35
Pages du P36
Pages du P37
Pages du P38
pages du P39
pages du P40
pages du P41
l'A/C VIALA : champion de tir ...

la vie à Caylus

des images du camp

... un coin du camp ...

 

 ... les bâtiments neufs vus d'en haut

  

la vie à Caylus

... Un dimanche dans les batiments neufs au 2ème stage - COUVRAND - COCAIGN - LEROUX et la tête à COUSIN  ...

 ... les grandes manoeuvres ...
une descente en rappel

 ... les grandes manoeuvres ...
la AA52 ... celle que tout le monde voulait éviter pour la marche des 100 bornes ...

  

  ... combat de nuit ...

 ... le départ de Sias et Leroux ...

 le Lot ...

  

 

 ... Couvrand et Cuche ...

entraînement au montage ... démontage de l'armement ... les yeux fermés ...

la compagnie ...
en pleine manœuvre

  

 ... les grandes manoeuvres ... Michel pendant l'exercice

 ... la Cie au repos :
au milieu Breque et Jaccottin ...

 

  

 

la vie à Caylus ...
et si on commençait la journée par une revue de paquetage
(cliquez sur les images pour les agrandir)

c'est une revue de paquetage improvisée avant le départ du 1er stage pour rechercher des munitions cachées ...

  

 Une vue aérienne
du camp de Caylus ...

On reconnait au 1er plan BONASSIES et à genou DEBEURET ...

Puis tout est rangé en attendant les véhicules ...

 

Anecdote : Au P26 la section CHA comptait 30 élèves au début et il n'en restait que 28 à la fin (2 déserteurs au 1er stage à Caylus) ... C'était l'hiver, on était mal logés, mal chauffés, isolés, on en bavait et on avait signé pour 3 ou 5 ans le moral était sûrement là au plus bas. Ceux-là n'ont pas supporté. Peut-être que leur fuite nous a aidé un peu ? En tout cas l'encadrement s'est senti concerné quelques jours...

D'autres informations sont à venir ... MERCI à Michel COCAIGN

 

 Retour P26

Retour accueil EMIAT