L’ECOLE MILITAIRE ANNEXE DES TRANSMISSIONS

(E.Mi.A.T.)

ECOLE DE SOUS-OFFICIERS D'ACTIVE DES TRANSMISSIONS

(E.S.O.A.T.)

 
Informations tirées du site de l'association des Anciens des Ecoles des Transmissions 

Accueil
Historique

Histoire

les Chefs de Corps
les commandants d'unité
le quartier Valence
le quartier Toussaint
les pelotons EMiAT
les pelotons ESOAT
les avis de recherche
ils nous ont quittés
les chants de peloton
le parcours du combattant
le champ de tir : La Garenne
le camp de Caylus
Photos insolites
Photos dans nos affectations
les pages de nos amis 
les autres sites des Transmissions
on parle de nous ...
Agen en 2007
les insignes des transmissions
l'Histoire des Transmissions
Les Radio-Clubs de l'EMIAT
Les appelés passés par Agen

 1962–1977

La création.
L’Ecole Militaire Annexe des Transmissions (E.Mi.A.T.) est créée le 1er octobre 1962 à AGEN en fusionnant sur place les moyens de l’A.A.E.A.T.-C.I.T.48 et ceux rapatriés d’Algérie provenant d’Air de France (A.E.A.T. / A.F.N.), l’autre annexe de l’Ecole d’Application des Transmissions (E.A.T.). Le Drapeau du 41ième Régiment de Transmissions arrive d’Air de France (EAMT/AFN) le 20 octobre.
 
La mission.
L’école est chargée de former les sous-officiers spécialistes de l’Arme des Transmissions, du Corps des Télégraphistes des Troupes de Marine, des Armes et Services autres que les Transmissions et de certaines armées étrangères.

A ce titre, les engagés admis comme Elèves Sous-Officiers d’Active (E.S.O.A.) y sont incorporés, reçoivent leur formation militaire, leur qualification technique et sont préparés au C.I.A.. Les spécialités offertes sont mécanicien radio, mécanicien câble hertzien, mécanicien télégraphie-chiffre, opérateur radiotélégraphiste, exploitant des transmissions et mécanicien groupes électrogènes.

Les élèves sortant de l’ENSOA de SAINT MAIXENT y reçoivent leur qualification technique dans une spécialité qu’offre l’Arme des Transmissions : Mécanicien radio, mécanicien téléphonie, opérateur radiotélégraphiste, opérateur de câbles hertzien, exploitant des Transmissions, secrétaire technique des Transmissions. Pour les toutes armes, les spécialités sont opérateur radiotélégraphiste, mécanicien radio et mécanicien câbles hertziens.

Les sous-officiers candidats aux Certificats Techniques N°2 de l’Arme des Transmissions sont préparés par des cours par correspondance et suivent un stage de quatre ou cinq mois.

Le quartier TOUSSAINT abrite le commandement, les services, la Compagnie Ecole, la Division d’enseignement organisée en un groupement Sous-Officiers Elèves d’Active (S.O.E.A.) et d’un Groupement Brevets.
Le quartier VALENCE est occupé par la Division E.S.O.A. organisée en deux Compagnies.

Les évolutions.
Le 8 décembre 1962, le Drapeau du 41ième Régiment de Transmissions rejoint Evreux où ce régiment est recréé. Le 10 février 1970, l’Ecole reçoit le Drapeau du 28ième Régiment de Transmissions des mains du Général de corps d’armée LAVERGNE, commandant la IVième Région Militaire.
D’octobre 1962 à mars 1977, l’EMiAT formera 28 promotions d’ESOA, du peloton 14 au peloton 41.
Le 1er avril 1977, l’EMiAT devient l’Ecole des Sous-officiers d’Active des Transmissions (ESOAT.).

Lire la suite ...

Vous la trouverez sur le site de l'association des Anciens des Ecoles des Transmissions.

 

Retour