L’ECOLE MILITAIRE ANNEXE DES TRANSMISSIONS

(E.Mi.A.T.)

ECOLE DE SOUS-OFFICIERS D'ACTIVE DES TRANSMISSIONS

(E.S.O.A.T.)

Accueil
Historique

Histoire

les Chefs de Corps
les commandants d'unité
le quartier Valence
le quartier Toussaint
les pelotons EMiAT
les pelotons ESOAT
les avis de recherche
ils nous ont quittés
les chants de peloton
le parcours du combattant
le champ de tir : La Garenne
le camp de Caylus
Photos insolites
Photos dans nos affectations
les pages de nos amis 
les autres sites des Transmissions
on parle de nous ...
Agen en 2007
les insignes des transmissions
l'Histoire des Transmissions
Les Radio-Clubs de l'EMIAT
Les appelés passés par Agen

-


Loin de chez nous

 Loin de chez nous en Afrique
Combattait le bataillon,
Pour refaire à la Patrie
Sa splendeur sa gloire et son renom. (bis)

La bataille faisait rage
Lorsque l'un de nous tomba
Et mon meilleur camarade
Gisait là blessé auprès de moi. (bis)

Et ses lèvres murmurèrent
Si tu retournes au pays,
A la maison de ma mère
Parle lui, dit lui à mots très doux. (bis)

Dis-lui qu'un soir en Afrique,
Je suis parti pour toujours,
Dis-lui qu'elle me pardonne
Car nous nous retrouverons un jour. (bis)

 Les oies sauvages

Les oies sauvages vers le Nord,
Leurs cris dans la nuit montent,
Gare au voyage car la mort,
Nous guette par le monde,
Gare au voyage car la mort,
Nous guette par le monde.

Au bout de la nuit qui descend,
Voyage grise escadre,
L'orage gronde et l'on entend,
La rumeur des batailles,
L'orage gronde et l'on entend,
La rumeur des batailles.

 En avant vole grise armée,
et cingle aux mers lointaines,
Tu reviendras, mais nous qui sait,
Ou le destin nous mène,
Tu reviendras, mais nous qui sait,
Ou le destin nous mène.

 Comme toi toujours nous allons,
Grise armée dans la guerre,
Murmure nous si nous tombons,
La dernière prière,
Murmure nous si nous tombons,
La dernière prière.

Monica

Monica ma chère compagne
Nous partirons bientôt
Le pays est en campagne
Pour faire les temps nouveaux
Nous serons victorieux  (bis)

 Au revoir petite monica
Nous partons pour le combat
Au revoir petite monica
Que tes yeux ne pleurent pas
Fallerie, fallera, faillerie et faillala
Je ne suis toujours qu'à toi
Au revoir petite Monica
En tous lieux je pense à toi

 Nous repousserons les rouges
Au-delà de l'Oural
Nous repousserons les rouges
Sans faiblesse ni pitié
Nous serons victorieux  (bis)

 

 

 Retour